November 22, 2022
-
2 minutes

Télétravail : idées reçues et évolution de carrière

Retrouvez ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité du travail hybride ces quinze derniers jours.

Télétravail : idées reçues et évolution de carrière

5 idées reçues sur le télétravail

Inégalités, désengagement, manque de visibilité : les problèmes posés par le travail à distance pré-existaient avant la généralisation du remote nous enseigne ce papier du Washington Post, qui invite les entreprises “à apprendre à utiliser le télétravail correctement.”

Signé par Karla L. Miller, l’article déconstruit les préjugés liés au distanciel :Idée reçue numéro 1 : le remote complexifie le management et la mesure de la performance. Faux selon la journaliste pour qui les managers doivent être formés et orientés vers une culture du résultat et non du présentéisme.

Idée reçue numéro 2 : les travailleurs les plus engagés choisissent d’aller au bureau, ceux qui optent pour le télétravail sont moins motivés et/ou plus paresseux. Plusieurs études démontrent que les collaborateurs travaillent plus (et mieux) de chez eux. La journaliste pointe du doigt les nuisances et attentes inutiles à la performance dans les structures : trajet, heure d’arrivée précoce, injonctions vestimentaires liée au port de cravates / talons hauts, ou encore réunions hebdomadaires sans ordre du jour; des éléments qui selon elle sapent l'engagement des collaborateurs.

Managers : le monde d’après, c’est maintenant !

Deux ans après le début de la pandémie, “les managers sont confrontés à de gros défis non seulement humains, mais aussi technologiques et sociétaux” écrit Muriel Jasor dans Les Echos. Parmi ces challenges, on retrouve la nécessité pour les managers de connecter les salariés entre eux / gérer leur présence en mode hybride. Autres chantiers de taille, apprendre à déléguer mais aussi développer les softs skills, plus que jamais nécessaires pour manager en distanciel.

Hybride : comment gravir les échelons de carrière quand on est moins souvent au bureau qu’avant ?

Publié dans le New York Times, ce papier interroge les modalités d’évolution de carrière à l’ère où le bureau physique n’est plus quotidien. Se raréfient donc les opportunités traditionnelles de réseautage, de mentorat et de visibilité dans les espaces de travail.

Dans ce contexte, comment les collaborateurs peuvent-ils gravir les échelons en mode hybride ?  L’article recommande notamment de jumeler les travailleurs à distance avec des mentors extérieurs à leur service, afin qu'ils puissent s’exprimer sans mettre en danger les relations d'équipe.

Offishall est une solution de gestion de présence des collaborateurs qui a pour objectif d'accompagner les structures dans la mise en place du mode de travail hybride - alternance entre télé-travail et présentiel. L'entreprise permet chaque jour à des milliers d’utilisateurs de savoir qui est où quand et donc de (mieux) se retrouver au bureau. L'outil Offishall Planning contribue à booster l'attractivité des structures en les aidant à relever le grand défi RH de la décennie : celui de la flexibilité du travail.

Edmée Citroën

Le travail hybride à portée de main.

Notre équipe est disponible pour vous accompagner et répondre à toutes vos questions !

Essayer gratuitementDemander une démo